L' histoire des PEP

 

 

 

Les PEP, c'est d'abord une oeuvre, dans un contexte de guerre, fondée par d'éminents universitaires. De cette origine, l'Oeuvre a gardé son appellation de "Pupilles", ce qui - signe des temps - en la montrant fidèle à elle-même, la dessert parfois aujourd'hui.

 

 

 

Le mouvement des PEP débute durant l’été 1915 pour venir au secours des orphelins de guerre.

S’inscrivant d’emblée au sein de l’institution scolaire, l’œuvre est lancée par les plus hauts responsables de l’instruction publique et l’appel se propage par la voie hiérarchique : recteurs, inspecteurs d’académie, chefs d’établissements, puis instituteurs et institutrices.

Le 1er janvier 1916, l’institution du « Sou des pupilles » est créée.

Chaque écolier est invité à verser un sou par mois pour les orphelins. Par ce moyen, l’esprit de solidarité est entretenu et des fonds importants sont réunis.

 

A la fin des hostilités le mouvement des PEP retrouve un second souffle passant du statut d’œuvre de guerre à celui d’œuvre de paix, et de l’aide des orphelins de guerre à la prise en charge des orphelins de la société.

La fédération des PEP décide d’encourager l’éclosion de fondations permanentes : Sanatoriums, préventoriums, aériums, écoles de plein air et colonies de vacances.

 

Les années de la libération et de la reconstruction sont des moments d’effervescence.

De par son expérience, le mouvement des PEP se trouve au carrefour des nouvelles politiques Jeunesse, tant dans le domaine des loisirs que de la protection sociale et devient un des piliers du front laïque qui se constitue dans les années 50.

 

Dès lors la fédération  des PEP incite les associations départementales à créer et à gérer directement des équipements qui se veulent complémentaires, mais dans des secteurs où l’empreinte et la culture scolaire sont quasi inexistantes. Ce sera le cas des Maisons d’enfants à caractère social, des Instituts médico-pédagogiques, puis des centres médico psycho pédagogiques que le mouvement encourage, en les adaptant à sa conception particulière du pédagogico-médical, à fonder.

En près de cent ans d’existence, les PEP ont développé un ensemble de champs de compétences qui font d’eux un partenaire incontournable des pouvoirs publics. Une dimension transversale à toutes les actions des PEP est identifiée :

 

L’accompagnement de la personne

 

Cette fonction d’accompagnement place la personne, responsable de son projet de vie librement défini, au cœur des préoccupations et de l’action. Elle s’exerce avant tout comme une démarche et  traverse l’ensemble des secteurs d’activité des PEP :

 

Social et Médico-social

 

Éducation et Loisirs

 

Accompagnement Enfant et famille

Source : Histoire des PEP - Pupilles de l’école publique Tome 1 & Tome 2 - Mathias GARDET - Editions BEAUCHESNE juin 2008, Juin 2015.

Illustrations de Poulbot

 

dans le cadre de la campagne 


du Sou des Pupilles. 

Les dates qui ont façonné notre histoire :

Je souhaite recevoir votre actualité par email :
Accédez au site du CSE PEP 86 :

© Conception - Administration : PEP 86 | Rue des Augustins 86580 Biard | Crédits photo : PEP 86 - Agence Magnum

logo CSE PEP86.png